Naruto Infinity Generations
Bienvenue sur Naruto Infinity Generations !

N'attendez plus et rejoignez notre belle, jeune et grandissante communauté. Faite vos choix et changez le destin du monde Shinobi !


Naruto Infinity Generations
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Uchiha Madara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uchiha Madara

Chef de l'Akatsuki
Chef de l'Akatsuki
avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 07/09/2011

Statistiques Shinobi
Vitalité:
100/100  (100/100)
Chakra:
100/100  (100/100)
Experience:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Uchiha Madara   Mer 7 Sep - 14:01


" Citation. "




NOM PRENOM


Image hébergée par servimg.com

  • CARTE D'IDENTITÉ.

    NOM & PRÉNOM : Uchiha Madara
    SURNOM : Tobi
    SEXE : Homme
    ÂGE : Confidentiel
    TAILLE : 1M75
    POIDS : 55Kilos
    VILLAGE OU ORGANISATION DÉSIRÉE : Déserteur de Konoha / Chef de l'Akatsuki
    NINDÔ :
    AFFINITÉ :
    GRADE DÉSIRÉ : Chef de l'Akatsuki


Description Physique.



Si je devais me décrire ? .. Attendez, laissez-moi quelques secondes ...
Habituellement, je me présente à l'Akatsuki que sous une forme peu commune. Je ne suis pas spécialement grand, un mètre soixante-quinze, mais on me dit toujours que j'ai une forme un peu élancée du fait de mon faible poids, cinquante-cinq kilos. Je ne suis pas très musclée, si on regarde bien je peux même paraître frileux. J'ai un air de vieux bougre, mais c'est là que vous vous trompez. Souvenez vous de ma rencontre avec Suigetsu ? J'ai arrêté son épée à mains nues. C'est donc que je parai quand même plus musclé que j'en ai l'air, oh oui ! Mais ne vous attendez pas à voir des abdominaux jaillissant de mon bide, ou des biceps de trois mètres, bien sûr que non. On m'a toujours dit de ne pas me fier à l'apparence et bien, suivez mon conseil.

Concernant mes habits, je ne suis après tout qu'un membre de l'Akatsuki. Cela implique forcément une cape noire, longue, retombant jusqu'aux chevilles, avec des nuages rouges entourés de blancs dessinés un peu partout. Pas mal hein ? C'est moi qui ai choisis ces costumes ! Néanmoins, je suis le seul de l'organisation à avoir une capuche. Elles coutaient chères et ce n'était qu'une option, vu qu'on a aussi les chapeaux de pailles. Étant droitier, je porte ma sacoche d'arme à la jambe droite. Des scandales de ninjas entourent mes pieds ; pas très beau, mais tellement pratique ! Je porte la bague nommée « Sphère » au pouce gauche. Mais ce qui me distingue des autres est un masque orange en spirale. Constamment obligé de me cacher sous l'apparence de Tobi, ce masque définit bien ma personnalité lorsque je suis sous son apparence. Un masque orange en spirale concentrée vers le milieu, avec comme seul orifice un trou pour mon oeil droit. On me dit souvent que j'ai un air con avec ce masque, ou mystérieux suivant les jeunes filles. Moi, ce n'est pas mon but, tant que je peux cacher mon apparence.

Mais avez-vous lu les dernières nouvelles ? Après avoir repris le corps de Nagato, j'ai complètement changé. Me pensiez vous borgne ? Et bien non vous vous trompez. Étonnamment, je ne suis pas borgne, j'ai bien deux Sharigans. Pardon, j'avais deux sharingans ! Maintenant, je possède un Sharingan à l'oeil droit et un Rinnegan à l'oeil gauche. Maître des Dieux, vous pensez ? Non, seulement manipulateur ! De plus, toute ma tenue vestimentaire a changé. Autrefois affublé de la robe de l'Akatsuki, je porte maintenant un pantalon noir banal. Rien de représentatif me direz vous ? Et bien si ! Comme je porte aussi une longue cape violette attachée au niveau du ventre avec un tissu blanc. Mais pas que ! Je porte aussi dans mon dos un énorme éventail, symbole de la lignée des Uchiwa, permettant de me battre avec honneur et fierté pour mon clan ! Il est attaché à mon buste par une corde violette. Mon masque aussi a changé puisque je ne porte plus le vieux casque orange ridicule, mais un masque complet. Celui-ci cache mes cheveux, l'arrière de mon crâne ainsi que l'avant de mon visage. De couleur blanche, il est orné du symbole des sharingans sur toute la face avant et au-dessus. De plus, deux des symboles ont un trou, où ressortent mes yeux mortels : le Sharingan et le Rinnegan ! Les symboles sont colorés en noirs, tandis que mes oreilles sont protégées par un tissu violet. On remarque aussi deux lanières virevoltant derrière moi. Pourquoi ? Pour le style bien entendu !

Je peux aussi décrire mes capacités au combat si vous voulez ! Que dire ... Je suis un maître en défense. Capable d'esquiver ou de bloquer la totalité des coups ! Ayant développé une technique d'espace-temps, je peux généralement esquiver toute technique me visant. Au niveau de mes capacités physiques, je ne suis pas très musclé, mais je peux vous dire que mes coups font mal. De plus, ma rapidité n'est que plus affectée par mon petit poids. Je peux me déplacer rapidement, de branche en branche. Mon endurance n'est plus à tester et mon intelligence non plus. Généralement, je n'utilise pas d'armes, hormis l'éventail qui est en ma possession. Mais aujourd'hui je suis bien plus décidé à attraper Kyûbi que je ne l'étais avant ! Ainsi, je suis aussi passé un maître dans le Katon. Chef de la lignée des Uchiwas, ma maîtrise dans cette affinité n'est pas égalable, tandis que je traîne dans d'autres affinités. Venez donc me tester, si vous voulez !

Description Psychologique.



Passons maintenant à ma physiologie. Sur ce point, j'ai deux stades. Le jeu, Tobi, et Mon caractère, Madara. Cela dépend des moments, mais la plupart du temps je me montre sous la forme de Tobi, sauf depuis quelque temps où je ne peux plus. Tout le monde connaît maintenant ma véritable identité.

Sous Tobi, je suis enfantin, gamin. Je fais croire au monde entier que j'aime jouer, rigoler, mettre l'ambiance. Certains me définissaient comme un boulet, un poids pour l'Akatsuki, d'autre comme le seul mettant l'ambiance. C'est vrai que jouer ce rôle me faisait rire, mais à la longue, on s'en lasse vite. D'humeur sarcastique, j'aimais bien tester les gens. Sous cette forme, imitant une personne gentille, personne ne voulait me toucher. En ce temps-là, je faisais équipe avec Deidara, que je nommais toujours par le même mot : « Senseï ». Pourtant, je savais pertinemment que j'étais plus fort que lui, mais mon rôle m'y obligeait. Je me rappelle encore avoir fait le con pendant notre combat contre Sasuke. J'avais posé des mines partout par terre, celles de Deidara. Seulement, je ne voulais pas tuer Sasuke, je les avais donc placés de façon à ce qu'il ne s'en prenne pas trop. Donc pour résumé, j'aimais faire le débile et personne ne me soupçonnait d'être le vrai chef de l'Akatsuki. Seules quelques personnes étaient au courant : Itachi, Kisame, Nagato et mes fidèles plantes.

Seulement, je ne cache pas que ce rôle m'a ensuite collé à la peaux. Nombreux sont ceux, qui après avoir appris ma vraie identité, ont essayé de rigoler. Bien sûr, ils ne seront plus là pour en témoigner mais au moins ils auront essayer. Non non, mon vrai visage est bien mieux, ou bien pire, suivant le point de vue. Je ne suis pas un grand gamin, ni même un farceur, je suis … le digne chef de la lignée des Uchiwa !

A partir du moment où je me présentais sous la forme de Madara Uchiwa, la plupart des gens furent surpris. Je mis alors de côté ma connerie pour redevenir sérieux. Si je devais me définir, je dirais que je suis manipulateur. Très vicieux. Méchant ? Non, loin de la puisque je ne veux que la paix dans le monde. Certes par un moyen très peu orthodoxe, mais c'est le but qui compte, non ? La plupart des gens ont confiance en moi, et c'est un petit peu mon but. Manipuler quelqu'un consiste à le faire pencher en votre faveur quelque soit la situation. Je ne parle pas souvent, néanmoins mes silences sont comme une réponse. Lorsque je ne dis rien, j'approuve, ça c'est facile a deviné. Donc si vous me voyez commencer à bouger les lèvres, faîtes attention à vous ! Nagato ne fut qu'un pion dans mon échiquier. Mais je n'avais pas prévu que ce petit morveux blond vienne tout gâcher. Pein ne devait se servir de son sort de résurrection que pour moi, au cas où. Mais ce petit abrutis m'a ignoré, et s'est contenté de se sacrifié pour sauver les gens de Konoha. Le village contre qui ma haine est tournée. Ce village qui a détruit toute la lignée des Uchiwas !

Mais la manipulation n'est pas mon trait de caractère majeur. Quoi, que, si on y réfléchis … En faite, si, c'est un trait majeur, mais j'en ai un second. Je suis quelqu'un de plutôt intelligent. J'échafaude des plans parfaits, sans aucune embrouille, et sachez que j'en suis fier. Réussir à créer une organisation, la commander sous la forme d'un gamin, et réussir à capturer sept Bijûs, tout cela a constitué un plan ingénieux. Malheureusement, Itachi n'était qu'un faible. Il a tout avouer à Sasuke. Tout mon plan est tombé à l'eau. Sur le coup, je pensais que Sasuke chercherait à me tuer, en apprenant que j'avais été un associer de son frère. Mais non, il n'a même pas chercher à me trouver ! Bien sûr, j'ai pu le rallier de mon côté, et c'est tout ce qui fait mon charme ! Rallié quelqu'un à sa cause alors qu'il vous hait, n'est ce pas à la portée d'une personne … supérieurement intelligente ?

Biographie.



Acte I ~ Une enfance mouvementée

Je vais tout d'abord commencer par mon enfance. Lorsque j'étais petit, rien n'était comme aujourd'hui; Les rues de Konoha n'existaient pas, Ichiraku ne distribuait pas de nouilles, et mon frère était encore vivant. Dans une maison, une femme accouchait. Vous l'aurez deviné, cette femme était ma mère. Une femme belle, jeune, sans aucun problème de santé. Elle se nommait Hayiko Uchiwa, jeune femme de mon célèbre père Tarun Uchiwa. Les deux jeunes mariés n'étaient pas les plus forts du clans, juste un paysan et une femme au foyer exemplaires. Mon père devait être de niveau Jônin – A vrai dire je ne l'ai jamais su vu que je l'ai perdu assez tôt, à deux ans – et ma mère restait à la maison pour m'élever. Le jour où je suis née fut le plus beau jour pour mes parents. Ça par contre, de nombreux membres l'ont affirmés et l'affirmeront toujours. Enfin bref, ma naissance ne fut pas une des plus compliqués. Des contraction, la perte des eaux, un bébé qui sort, « Oh qu'il est mignon ! On a décidé de l'appeler Madara ! » et tout le tralala. Durant deux ans, je fus seul, élevé comme un enfant normal. Je n'avais pas de capacités spéciale. Mais il faut savoir une chose, c'est que nous n'étions pas les seuls dans la région. Le clan Senju – Un clan de traîtres – faisait aussi des sienne. J'ai beaucoup été affecté par cette guerre continuelle entre nos deux clans. Bien sûr, je voulais y mettre un terme, mais en tant que jeune étudiant, je ne pouvais pas. Puis mon frère arriva. Mon père était mort deux mois avant sa naissance, et ce fut très difficile pour ma mère. Je pense, encore maintenant, avec du recul, que si je n'avais pas été là, ma mère n'aurait plus voulu de cet enfant. Mais il arriva, Izuna. Mon jeune frère. Ce qu'il faut savoir, c'est qu'Izuna et moi nous ressemblions très fortement, presque comme des jumeaux. Et ainsi, jusqu'à ce que j'ai six ans, je trainait à la maison parmi mes jouets et ceux de mon frère.

Seulement, je n'avais pas pour rêve de rester à trainasser dans mes excréments, loin de là. Depuis tout petit, je rêvais de devenir Chef du clan des Uchiwas, l'homme le plus fort et le plus respecté. Jusqu'à un âge presqu'adulte, 17 ans, je m'entrainais continuellement avec mon frère. Nous étions en tout points comparables, et tout le temps en compétition. Nous avions le même rêve, les même intentions, les même cauchemars. Nous développions assez rapidement nos capacités, autant mentales que physiques. Tout d'abord le lancer de Kunaï, puis les Katon, chacun son tour nous marchions sur les pas de l'autre, mais jamais dans le même sens. Puis à l'âge de mes neufs ans, nous entamions un combat. Très facile le combat, puisqu'il se limitait à un enchaînement de Katon. Durant ce combat, nous avons tout deux développé une technique inconnu de chacun : Le Sharingan. Nos yeux devinrent rouge avec des cercles noirs autour de l'iris. Durant un certain temps, nous nous entraînions sans relâche. Un, puis deux, et enfin trois Tomoe, nous arrivions rapidement au stade finale. Enfin, c'est ce qu'on pensait.

Acte II ~ Un nouveau don

Ce matin, nous étions tout deux prêt à s'entraîner. Chacun au stade le plus expérimenté du Sharingan – Connu à ce jour – Nous avions décidé de faire un combat pour définir le plus fort de nous deux. Bien sûr; en ce temps là, nous n'étions que des têtes brûlées, prêt à foncer dans le tas à la moindre occasion. Mais ce combat, je m'en souviens comme si c'était hier – Non pas qu'il fut plus spectaculaire que les autres – mais ce jour là, nous avons fait une nouvelle découverte et avons révolutionner le monde des ninjas, nous deux, âgés seulement de quatorze et seize ans.
Je vais vous le raconter à ma manière. Comme si vous y étiez. Comme si vous le voyiez. Comme si vous le sentiez …


Madara : Katon, Goukakyû no Jutsu !

Une boule de feu traversa vivement le terrain. Je me sentais vif, en plein forme. D'un regard, je ne pus que voir la boule de feu explosé au niveau de mon adversaire, Izuna. Non pas qu'il avait été touché, mais il avait riposté au dernier moment avec la même technique. Je sentis la chaleur chauffée mon corps, la lumière se reflétant sur mon visage. Légèrement aveuglé, je mis ma main devant mes yeux afin de créer une zone d'ombre. J'entendis alors un bruit métallique et sentis alors un sifflement, et un shuriken me passa juste à coté des oreilles. Ainsi donc, lui aussi avait-il caché un shuriken dans sa boule ? Décidément, nous n'étions pas très différent.

Debout, chacun à un pôle du terrain, nous nous défions du regard. Puis, rapidement, un courant d'air surgit. On savait tout deux que c'était la seconde partie du combat.

Izuna : Tu es prêt, Madara ?
Madara : Tu ne me verras même pas
!

D'un geste sec, je donna une impulsion avec ma jambe droite et partit rapidement en avant. Je vis alors le décors changé de tout au tour, il passa d'une aimable forêt à un amas de couleurs vertes pas très belles. L'effet de la vitesse. Je ferma alors les yeux et les rouvris une demi seconde plus tard. Cette fois, mon Sharingan était bien activé. Du fait de mon expérience réduite, je ne pouvais pas le garder bien longtemps. Un combat au taijutsu s'entama alors. Dans le brouillard des coups et des esquives, j'entrevis une lueur rouge dans les yeux de mon frère. Son Sharingan aussi était activé.

Je sentis en moi alors une lueur grandissante, et me remplissant de courage, je fonça vers lui, poing en avant. Celui-ci le frappa de plein fouet au visage. Je rigolais intérieurement et éprouva une immense satisfaction personnelle de voir sa joue tout d'abord émettre des vagues, puis son corps se lever du sol et partir valser en arrière. Enfin,, c'est ce que je croyais jusqu'à ce que je le voie se rétablir en l'air et balancer une boule de feu à plein poumon. Je n'avais jamais vu un brasier si gigantesque émaner de l'un d'entre nous. Mes bras en crois, je subis la boule de feu entière sans bouger d'un pouce. Je n'avais même pas reculer, enfin pas explicitement, mais on voyais bien les trainés de mes deux jambes qui avaient marquées la terre. La boule de feu m'avait fait reculer d'environ deux mètre. Je sentis alors, une fois l'adrénaline retombée, une immense douleur dans mes bras carbonisés. Ils tombèrent alors le long de mon corps, et je me sentis comme tressaillir. Izuna n'avait rien remarqué jusqu'à présent et fonçait encore sur moi. A bout de souffle je leva les yeux vers mon frère. Aussitôt je vis son visage changé. Mon cœur commença à battre plus vite, et Izuna se stoppa net dans son élan. Le monde commença alors à changer. Je ne me rappelle plus de ce qu'il se passa ensuite. Je crois que je m'étais évanoui devant mon frère, ou lui, ou tout les deux. Les souvenirs sont flous. Je me suis ensuite réveillé dans la maison avec mon frère à coté de moi. Il put me raconter ce qu'il s'était passé, un nouveau Sharingan, un Genjutsu, lui aussi avait développé cette technique et c'est ce qui lui avait permis de se sortir de cette illusion.

Nous avions découvert une nouvelle technique, un nouvel horizon pour les Uchiwas. Mais à quel prix ?

Acte III ~ La prise de pouvoir

Ainsi, durant deux longues années, nous préférâmes nous entrainer afin de développer toutes les techniques du nouveau Sharingan. J'étais encore trop jeune pour y prêter attention, mais maintenant que j'y pense, à chaque utilisation, ma vue devenait comme trouble, affublé d'un voile gris.Chacun voulant être le plus fort, nous faisions souvent des combats, mais nous étions toujours – Ou presque – A égalité. Nous nous étions alors mis d'accord sur un point : Si l'un de nous devrait prendre le pouvoir, l'autre serait le sous chef du clan. Et après mûres décisions, il s'avérait que j'étais le plus qualifié pour cette tâche. Il ne me restait donc qu'une seule chose à faire : Réussir à battre le chef actuel du clan, Ryke. Bien sûr, ce n'était pas une mince affaire ; il était reconnu pour sa rapidité exemplaire et surtout sa force de caractère.

Je décida alors d'attendre encore quelques mois. J'étais bien décidé à prendre la tête du clan, et puisque moi et mon frère étions les deux seuls à posséder le « Mangekyô Sharingan », nous pouvions nous le permettre. D'un pas nonchalant, je me dirigea donc vers la zone où se tenait Ryke. Normalement, il devait être en train de s'entraîner, ce qui devait me permettre de le défier. Gagner un défi était le seul moyen de détrôner un Uchiwa de son poste et d'en prendre la relève. Et fière comme je l'étais, je ne pensais pas du tout à une défaite.

Droit, torse bombé, bras croisés, je m'avança vers le chef, mon frère me suivant.

Madara : Yosh, Ryke.
Ryke : Yosh Madara. Que puis je faire pour toi ?
Madara : M'étant entraîné durant des semaines, des mois, des années, je pense être apte à prendre votre relève.


Ryke se mit alors à rire. Mais pas un rire sobre, pas un rire amicale, mais un rire moqueur. Vous savez, celui que l'on méprise par dessus tout, au point de vouloir tuer la personne en face de nous ? Et bien, c'est ce qui me passa par la tête. Fronçant les sourcils, je me rappelle avoir ressentis une haine atroce, qui vous brise le cœur et vous donne envie de pleurer. D'un geste sauvage, je brandis mon poing en direction de son visage, une lueur rouge dans mes yeux. Bien sûr, sans aucun effort Ryke recula et évita mon coup. Et moi, feintant un déséquilibre, je partis en avant, posa ma main par terre et pivota sur moi même. Mon buste, ma jambe et mon pied firent de même, et l'un d'eux, vous devinerez le pied, alla se loger sur la joue de mon voisin. Ryke recula de deux pas, se massant la joue d'une main. Vous ne pouvez pas savoir à quel point ma satisfaction personnelle était grandiose à ce moment là. Me rétablissant lentement, j'expirais un coup et rejeta le stress en moi.

Ryke : Ainsi donc tu étais sérieux. Très bien, commençons donc le combat sans tard.

Rejetant sa veste en arrière tel un Karatéka s'apprêtant à affronter son maître, Ryke dégaina deux kunaïs et me les lança dessus. La vitesse de ceux ne pouvant être améliorer par quelconque moyen connu du clan, je réussis à passer à côté sans trop d'effort, effectuant des mûdras rapidement. Ryke écarquilla les yeux et fit un bon en l'air. Erreur de sa part, puisqu'en l'air, aucun humain n'est capable de se déplacer. Enfin, c'est ce que je croyais.

Madara : Katon, Ryûka no Jutsu !

Un Dragon de flammes masqué sous la forme d'un long filet jaillit de ma bouche. La chaleur brûla légèrement les lèvres, mais je ne sourcilla pas d'un pouce. Ryke, quant à lui, était en plein dans l'axe de ce brasier ardent. Le pensant finis, je recula un petit peu afin d'échapper au souffle de l'explosion. Mais lorsque je vis le chef bifurqué vers la gauche, je n'en crus pas mes yeux. Il venait de tirer sur un fil accrocher aux kunaïs qu'il avait lancé afin de s'écarter du trajet du dragon, et réussir à riposter tout en profitant de l'effet de surprise.

Ryke : Katon, Goukakyû no Jutsu !

Une boule de feu sortit alors de sa bouche. C'est à ce moment là que je décida d'utiliser mes nouveaux yeux. Ils se changèrent instantanément et devinrent deux puissants yeux rouges avec un motif circulaire en leur centre. Fixant Ryke longuement, un filet de flamme noir commença à remonter le long de la boule de feu, consumant sa chaleur au passage, et brûla tout d'abord les jambes, puis les bras et le corps de Ryke. Mes yeux me faisaient atrocement souffrir – Je m'en souviens très bien tellement la douleur était vive – Et pourtant je maintenait mes yeux ouverts. Mon frère posa alors sa main sur son épaule et me cria plusieurs mots que je ne distingua pas. Puis, il me tira et mon regard sortit de Ryke. Il se posa sur la nature, puis sur mon frère, et plus rien, le noir totale. Mes yeux fermés, du sang coulait le long de ma joue droite. Cette technique m'avait anéantis toute ma réserve de chakra, et je ne pouvais même pas voir si Ryke avait été vaincu. Posant fermement mes mains sur mes yeux, je lâcha un râle de douleur qui voulait absolument tout dire. Puis, un bruit sourd, et plus rien. Le monde s'écroula autour de moi dans un tournis. Et je me réveilla dans une maison.

Tout était si sombre. Les murs, les lits, le plafond, tout n'était que ténèbres et ombres. Tâtant de ma main les alentours, je pus sentir une table de nuit, un lit douillet, un mur en bois, et un visage. Un visage posé sur ma couverture. Commençant à paniquer, je tenta de me lever mais une main me plaqua dans mon lit.

Madara : Lâchez moi ! Qu'est ce qui se passe !!
Izuna : Doucement Madara, c'est moi, Izuna !
Madara : D'accord mais lâche moi s'il te plaît ! Pourquoi fait il si noir ?!
Izuna : On ne sait pas. Il ne fait pas noir Madara, c'est toi qui est devenu aveugle !


C'était comme si un rapace avait pris mon cœur et l'avait broyé entre ses serres. Cette révélation fut la plus terrible de ma vie. Ainsi, j'avais été condamné aux ténèbres éternels pour une utilisation abusive d'un don que Dieu m'avait accordé. N'était-ce pas … absurde ?
Néanmoins les jours passèrent. Puis les semaines, et les mois. J'avais appris, toujours sur mon lit, que Ryke avait été terrassé par mon attaque, mais qu'il n'était pas mort, juste brûlé au premier degré. Bien que blessé celui ci ne m'en voulait pas, au contraire, il me félicita par la suite. Je devins donc le chef du clan – Aveugle, certes – Mais adulé de tous.

Acte IV ~ Un remède … Un sacrifice.

Durant plusieurs mois, Izuna et moi cherchions ainsi une solution à mon problème. Il était clair que ma cécité était due à une trop grande utilisation du Sharingan, ce qu'Izuna ne fit pas. Finalement, la veille d'une réunion entre les Senjûs et les Uchiwas, mon frère et moi avons trouver la solution. Bien sûr, pour retrouver la vue, il fallait faire un sacrifice. Et celui ci n'était pas moindre.

Izuna : Madara, il faut que je te parle.
Madara : Izuna ? Je te sens … préoccupé, petit frère.
Izuna : Oui. J'ai parcouru tout les livres sur ce nouveau pouvoir, et j'ai trouvé une section concernant celui ci. Il est dit qu'une solution existe afin de retrouver la vue.
Madara : Parfait ! Quelle est-elle ?
Izuna : Pour qu'un utilisateur aveugle du Mangekyô Sharingan retrouve la vue, il lui faut obtenir une autre pair d'yeux possédants les même pouvoirs et se les implanter.
Madara : Pardon ?! Mais, je ne connais personne ayant ces yeux … J'espère que tu ne fais pas allusion à …
Izuna : Si, moi. Pour le bien de notre clan, il te faut retrouver la vue. Si un conflit se déclenche, tu seras le seul à pouvoir nous sauver du chef du clan des Senjus. Mon sacrifice ne sera que moindre !
Madara : Mais tu es mon frère ! Je refuse !
Izuna : Je ne te laisse pas le choix grand frère...


A ce moment là, mon cœur avait commencer à battre la chamade. Sentant des larmes remonter – Malgré ma cécité – je savais ce que comptait faire Izuna. Et dans un bruit sourd, j'entendis son corps s'étaler par terre. Posant un genou à terre, je toucha le sol, inondé de sang.

Madara : Merci …

Je compte vous passer la suite. Comme vous vous en doutez, le médecin du village m'implanta les yeux, et je retrouva la vue. La réunion eut donc bien lieu, et dans un accord le plus total, Hashirama Senjû et moi concluions un pacte. Celui d'une paix entre nos deux clans. Et ainsi nous pûmes fonder Konoha no Satô, le village caché de la feuille. Une chute fut ainsi érigée en notre honneur. Et vous savez, il n'y a rien de plus paisible qu'un village vert. Surtout lorsque l'on a passé un certain temps dans le noir …

Acte V ~ Un conflit

Pendant un certain temps, les Senjûs et nous cohabitions très bien – Malgré encore une légère rancœur, mais rien de bien terrible ~ , Les Uchiwas s'occupaient de la défense du village, occupant la place de la police dans Konoha. Quant aux Senjus, ils étaient plutôt là politiquement. Nous avions décider d'élire Hashirama au poste d'Hokage, et moi au poste de chef des ANBU. Rien n'était à critiquer, nous étions comme une grande famille. Seulement, quelque chose clochait dans cette histoire. Même si nous avions du pouvoir, sûrement autant que les Senjus, ceux ci ne bronchaient pas. Mais bien que quelque chose me tourmentait, je ne dis rien et garda cette impression pour moi. « Pas besoin d'alarmer le clan », me dis-je. Arpentant donc les rues du village, j'avais décidé de demander à l'Hokage si un examen Genin était à prévoir. Tranquillement, je me dirigeais donc vers son bureau lorsque j'interceptais une discussion. Me collant à la porte du bureau, vérifiant si aucun gars ne m'avait vu, j'écoutai ainsi la conversation entre l'Hokage et son adjoint ~ Et frère par la même occasion ~.

Hashirama : Tobi', nous avons un problème.
Tobirama : Oui, je l'ai aussi remarqué.
Hashirama : Les Uchiwas commencent à polluer le village. Il y en a de plus en plus, et avec le pouvoir que nous leur accordons, nous ne pouvons pas les laisser aussi libre.
Tobirama : J'y ai pensé, mais je n'ai pas encore trouvé de solution.
Hashirama : C'est pour ça que je t'en parle. Cher frère, il faut interdire un quelconque accès politique aux Uchiwas, et rabaisser leur force. Ainsi, nous tenterons ne renverser la situation.
Tobirama : Très bien, je m'en charge. Toi, ne bouge pas d'ici, il en faut pas que l'on te soupçonne ne manigancer quoi que ce soit.


Et dans un pouf, le second Hokage disparut. Ma haine envers les Senjû remonta alors tel l'eau d'une cruche remplie par un robinet. Une haine longtemps enfouie, conservée, alimenter par un désir de tuer ces misérables vermines. Ainsi, j'étais rentré dans le bureau sans m'en rendre compte, arborant un rictus de haine et de peur à la fois. Hashirama mit peu de temps à comprendre ce qu'il voyait. J'avais tout entendu, et il le savait. Il savait aussi que le seul moyen de régler un conflit d'une telle importance serait un combat à mort.

Hashirama : Aux chutes de Konoha.
Madara : Maintenant !

Comme un fou cherchant à se libérer, je courais comme une furie vers les chutes. De branche en branche, je sautais tel un singe. Des centaines de questions me traversèrent l'esprit. Et si je perdais ? Et si je mourais dans ce combat ? Non, je ne pouvais pas me permettre un tel doute. Debout, sur ma statue, au dessus de la cascade, je fixais le Senjû de l'autre côté. Debout, serein, je n'avais pas peur, non. La colère m'empêchait d'être réaliste. C'est depuis ce jour que j'ai appris que la colère n'apporte que des ennuis. Je suis devenu bien plus réfléchis depuis le temps, mais là n'est pas la question. Fonçant alors sur mon adversaire dans un hurlement de rage, le combat s'entama au Taijutsu. Je ne peux pas vous détailler le combat, je ne me rappelle que d'une chose : La seule force qui m'accompagnait à ce moment là était l'envie de tuer. Et celle ci n'est jamais bonne pour un homme.
Ainsi, plusieurs heures de combat interminables s'enchaînèrent entre Hashirama Senjû et moi. J'étais blessé à mort, et lui aussi, seulement il avait une chose que je n'avais pas prévu : L'avantage du terrain. Je ne me rappelle plus de rien à partir de ce moment là, si ce n'est une odeur de feuilles.

Acte VI ~ Qui a dit Akatsuki ?

Deux semaines plus tard, je m'étais réveillé sur le rivage. Presque tout mes os étaient cassés, et la seule chose qui me permit de rester en vie fut mon chakra plutôt puissant pour ma carrure. Me rétablissant ainsi peu à peu, j'en profita pour ruminer ma défaite et prévoir un plan de secours. Durant des années, je vécu dans l'ombre, à l'abri de toute attaque. Je n'étais plus que l'ombre de moi même. Mon chakra se rétablissait de plus en plus, et moi de mon côté, je créais une organisation. Celle qui révolutionnera le monde, celle qui nous permettra de vivre en pleine harmonie : Akatsuki

Mais avant ça, je devais tenter de capturer Kyubi moi même. Ainsi, seize ans avant le jour d'aujourd'hui, Kyubi attaqua le village de Konoha. Mais à cause de qui à votre avis ? Et bien, votre serviteur bien aimé ! Mais comment ? L'histoire est assez simple. Comme vous le savez, l'ancien Jinchûriki était la mère de ce jeune garçon blond, Kushina Uzumaki. Je la connaissais assez bien, je m'étais renseigné sur elle avant d'attaquer le village. Et ainsi, grâce à mon Jutsu spatio-temporel, je réussis à occuper Minato le temps que je libère Kyûbi. Le sceau se rompit, et le grand renard put alors sortir. Fier de moi, je n'avais pas prévu la seconde intervention de Minato. Et dans un duel de rapidité, celui ci réussi à me vaincre. Bien sûr, il m'attaqua de dos, vous pensez bien que sinon, je l'aurais vaincu. Ainsi, même dans ma défaite, il y avait du bon, puisque le Yondaime Hokage mourut dans un terrible duel contre la bête.

Bien sûr ,le goût amer de ma défaite me resta longtemps dans la bouche, mais rien ne me faisait plus plaisir que d'imaginer le premier Hokage mourir. Ainsi, pendant plus d'un siècle, je resta terrer dans l'obscurité, attendant d'avoir récupérer une certaine forme afin de continuer mon ascension. Et ce ne fut pas sans compter sur Nagato, ce jeune garçon. Vous savez, c'est grâce à moi qu'il possédait le Rinnegan, et c'est grâce à moi qu'il put se faire passer pour le chef de l'Akatsuki.

Seule une personne était au courant de ma présence en tant que chef de l'Akatsuki – Et Madara – hormis Nagato : Itachi Uchiwa. Ce jeune prodige, qui m'avait aider à décimer le clan Uchiwa. Mais pourquoi détruire mon propre clan ? Je savais que les Uchiwas avaient préparer un coup d'état contre Konoha. Et le Conseil l'avait aussi remarqué. Ainsi, ils demandèrent à Itachi de détruire le clan. Et tenant à son village plus qu'à son clan, il décida d'accomplir son devoir de double agent. Ce que le Conseil ne savait pas, c'est que moi aussi j'étais en contacte avec lui. Il me parlait de tout ce qu'il se passait. Il me comprenait, me soutenait. Ainsi, je l'aida à tuer tout les gens de sa famille, sans aucun remord. Ce n'était pas à eux de détruire Konoha, mais à moi !

Ma haine ne fit que grandir depuis, et de plus en plus intensément. Je rêve depuis ce jour de détruire Konoha, et mon but n'a pas changé depuis toutes ces années. Caché derrière un masque orange, je vis mon organisation tout d'abord évoluer, devenir de plus en plus grande et de plus en plus puissante. Ayant rassemblé les plus puissants effectifs possible, je pensais ma victoire sur Konoha certaine avec mon plan. Celui de rassembler les neufs bijûs afin de devenir l'hôte de Jûbi et détruire Konoha. Mais c'était sans penser à un jeune blond insouciant – Naruto Uzumaki – Qui réussit à tuer une grande partie de mon organisation et à convertir Nagato.

Acte VII ~ Dernièrement.

Actuellement, je suis redevenu le chef officiel de l'Akatsuki. De plus en plus motivé, mes plans se succédèrent l'un après l'autre, jusqu'à aujourd'hui. En ce jour, je suis l'homme le plus puissant ayant existé sur terre. Moi qui pensais l'Akatsuki finie, Kabuto Yakushi fut bien évidemment d'une aide précieuse. Toute mon organisation était ainsi au complet ~ Sans compter les effectifs supplementaire ~ Et aujourd'hui je compte bien anéantir Konoha pour de bon !


BEHIND THE SCREEN


Image hébergée par servimg.com

CARTE D'IDENTITÉ.

PRÉNOM : Haha
SURNOM : Gilou
SEXE : Homme
ÂGE : 15
1ère IMPRESSION / SUGGESTIONS : Cool
COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? : Top Naruto


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oonoki

Tsuchikage
Tsuchikage
avatar


Messages : 122
Date d'inscription : 08/08/2011

Statistiques Shinobi
Vitalité:
480/480  (480/480)
Chakra:
500/500  (500/500)
Experience:
0/320  (0/320)

MessageSujet: Re: Uchiha Madara   Mer 7 Sep - 15:07



    Bonjour bonjour !

    et re-bienvenu, de manière plus officielle ici !

    Bon ben j'ai lu, tout m'a l'air correcte. Peu de fautes, fluides, sympa. Néanmoins il te faudra toi-même créer tes propres techniques personnelles.

    Je laisse Aa donner son avis sur ta présentation, mais je te donne mon avis positif.




    Le vieux du Staff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ni-generations.forumactif.org
Aa Yotsuki

Raikage
Raikage
avatar


Messages : 77
Date d'inscription : 15/08/2011

Statistiques Shinobi
Vitalité:
470/470  (470/470)
Chakra:
470/470  (470/470)
Experience:
17/320  (17/320)

MessageSujet: Re: Uchiha Madara   Mer 7 Sep - 19:22

Yop Plop ~

Alors alors, belle présentation. J'ai tout lu aussi e_e Pas beaucoup de fautes, un style assez plaisant à lire. Mon avis est favorable. Je laisserai Oonoki te validé après que tu ai pris note de la suite.

MAIS, et j'insiste sur le mais, va falloir que tu prennes en compte mes remarques avec sérieux, car tu n'aborde pas tout-à-fait idéalement le personnage de Madara.

1° : Tu n'a pas encore en ta possession les rinnegans, n'oublie pas. Le contexte se situe avant le Conseil des 5 Kages.

2° : Tu dis, dans ta présentation psychologique qu'Itachi à tout révélé à Sasuke sur son histoire. Mais c'est FAUX. Itachi voulait a tout prix présever son secret, c'est Madara, donc toi, qui lui a tout révélé, et ce dans le but de le rallier à ta cause. Une petite incohérence.

3° : On passe à l'histoire. La façon dont tu développes ton Mangekyô Sharingan laisse à désirer. Tu n'as même pas tué quelqu'un !

4° : Ensuite, après la construction de Konoha, l'éléction du Hokage ne se fait pas en de bons termes. Madara voulait être l'Hokage. Tu dis que rien était à critiquer, mais c'est faux !

5° : Une autre incohérence. Si les Uchihas sont devenus les membres de la Police de Konoha, c'est justement parce que les Senju voulaient les écarter du pouvoir, restreindre leurs influences, et les isoler dans un quartier spécifique du village. C'était leur façon de restreindre leurs libertés. Donc à partir du moment où les Uchihas ont fait partis de la Police, ils n'avaient pas du tout autant de pouvoir que les Senju !

6° : Et quelque chose de très important ! Le but final de Madara n'est pas de détruire Konoha, pas du tout. Dominer le monde, oui, le contrôler, le manipuler. La destruction de Konoha lui importe peu au jour d'aujourd'hui.

Et dernière chose, pour finir ... L'Homme le plus puissant ayant existé sur terre ? C'est pas toi, c'est MOI ! Nyahahahahaha (Joues pas l'dingue avec moi petit !)

Le dingue du staff. †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uchiha Madara

Chef de l'Akatsuki
Chef de l'Akatsuki
avatar


Messages : 2
Date d'inscription : 07/09/2011

Statistiques Shinobi
Vitalité:
100/100  (100/100)
Chakra:
100/100  (100/100)
Experience:
50/50  (50/50)

MessageSujet: Re: Uchiha Madara   Jeu 8 Sep - 11:01

Bonjour,

Tout d'abord je vous remercie de votre réponse très rapide à vous deux. Juste pour information Aa, dois-je refaire ma présentation ? Car si c'est le cas, ça va me prendre assez de temps, car je viens de rentrer au lycée et on me demande beaucoup de truc en peu de temps. Donc merci de me répondre le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aa Yotsuki

Raikage
Raikage
avatar


Messages : 77
Date d'inscription : 15/08/2011

Statistiques Shinobi
Vitalité:
470/470  (470/470)
Chakra:
470/470  (470/470)
Experience:
17/320  (17/320)

MessageSujet: Re: Uchiha Madara   Jeu 8 Sep - 17:55

Non, j'estime que ta présentation est assez conséquente, et assez bien écrie pour ne pas être refaite. Il fallait seulement que tu prennes connaissance de ces éléments.

Tu es donc validé. Je laisserai Oonoki te donner ton grade, et l'xp que tu as gagné avec cette présentation.

Bon RP sur NI Generations Smile

Le dingue du staff. †
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oonoki

Tsuchikage
Tsuchikage
avatar


Messages : 122
Date d'inscription : 08/08/2011

Statistiques Shinobi
Vitalité:
480/480  (480/480)
Chakra:
500/500  (500/500)
Experience:
0/320  (0/320)

MessageSujet: Re: Uchiha Madara   Jeu 8 Sep - 18:26

Chef de l'Akatsuki, niveau 12 avec 16xp ( 6 pour la pres et 10 des premiers membres )

Bon rp parmis nous 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ni-generations.forumactif.org
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Uchiha Madara   

Revenir en haut Aller en bas
 

Uchiha Madara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Infinity Generations :: Parchemin d'informations :: « Présentations » :: PRÉSENTATIONS EN COURS-